Chemin

Par la porte de la Vertu renégate,
Navigue la sainte et angélique frégate,
En suivant rudement l’ange du mystère,
Pour le renouvellement de la terre.

Depuis qu’en haut le Séraphin n’est plus,
C’est là dans le ciel que combat Michel,
Contre Asmodée le Chérubin perdu,
Pour déblayer le chemin de l’échelle.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s