Noël

Noël !
Quand survint ce matin où le monde fut changé,
Quand fut passé cette nuit où la Lumière a lui,
Quand les liens de notre captivité furent desserrés,
Quand les liens de la charité nous ont tous réunis,
Noël !
Il y eut une nuit.
Il y eut un matin…
Et quel matin !
Noël !
Ô douceur sans pareil du mystère de Bethléem.
Nous sommes là devant Lui !
Il est ! Nous sommes là.
Petit Enfant que nous pouvons prendre dans nos bras.
Créateur, Seigneur, Sauveur, Roi.
Noël !
Quand la vie se fit monotone…
Quand la grisaille s’installa dans nos âmes…
Quand la tristesse fut notre maîtresse…
Quand tout ne fut plus qu’horreur et noirceur…
Noël !
Dans le champ délabré de notre humanité,
Un matin nous fut donné.
La Vie a jailli et chassa la mélancolie.
Et nous fûmes tous guéris.
Noël !
Quel autre lieu pour arrimer notre unité
Que le berceau du Nouveau-Né ?
Notre famille a trouvé un foyer,
C’est le cœur du Bien-Aimé.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s