Un signe va être donné

Alors que le monde vit au rythme des confinements et des déconfinements… Un signe va être donné. Nous le voyons arriver là-haut sur les montagnes, tel un chemin qui mène depuis la France jusqu’à en Terre Sainte, tel le signe de Jonas. Celui-ci fut transporté par la baleine jusqu’à Ninive : un témoin fut donné par Dieu et un chemin de vie s’est ouvert. Ce signe sera ignoré par beaucoup, insignifiant pour d’autres. Mais pour ceux qui l’accueilleront, il sera riche de nombreux sens.

Il y aura un grand signe que tous verront… C’est celui de la guérison. Mais beaucoup n’y verront que chose naturelle et action humaine.

Il y aura un petit signe que peu verront… Ce sera celui de Jonas. Celui-ci ouvrira un chemin que d’autres emprunteront.

Le signe de Jonas montrera qu’il y a un voyage à faire pour aller vers la Civilisation de l’Amour. Nous avons un exode à vivre pour entrer dans ce monde qui nous est promis. Ensuite il montrera que ce voyage ne se fera pas par des moyens humains, qu’il sera un don de Dieu, réalisé par les moyens de Dieu. Enfin, il montrera que Dieu ne nous abandonne pas, qu’il répond à nos prières, qu’il veut réaliser une œuvre dans le monde.

Le signe de Jonas désignera une multitude de témoins que Dieu a choisi pour que son œuvre s’accomplisse.

Celui qui écrit ces lignes se situe lui-même parmi ceux qui ont été préparés depuis plusieurs générations, depuis une longue histoire de famille, pour servir Dieu au moment opportun. À ce sujet, il y a plusieurs choses à dire.

Premièrement, cela faisait un certain temps que je priais Claire de Castelbajac pour qu’un signe soit donné afin que la vérité soit faite sur l’affaire du père Finet, de Jean Vanier et des pères Thomas et Marie-Dominique Philippe. J’en ai parlé dans mon article Graines d’étoiles. C’est ici le signe d’une réponse de Dieu sur cette affaire. Le jugement de Dieu sera donné par ce signe.

Deuxièmement, je priais saint Raphaël d’ouvrir un chemin pour que les intuitions que je porte et que j’ai retranscrites ici puisse être entendues des personnes de ce temps. Voilà que le signe viendra les confirmer. Ces écrits donnent une direction, montrent des lieux à explorer. Ils contiennent ce que j’appelle le sceau de l’unité ; ils permettent de nous mener vers une unité dans la communion.

Troisièmement, je crois qu’il faut nous préparer à vivre une Pâques. Ce coronavirus et ces confinements ne sont qu’un coup de semonce. Dans mes articles Le Christ est ressuscité ! et Corona… quoi ?, j’ai indiqué des moyens pour nous y préparer. Il faut les adopter sans trop tarder. Ils sont adaptés pour les années à venir. Il faut prendre la pleine mesure du temps que nous vivons. Nous n’entrons dans un temps où la vie recommence, que comme l’on entre dans l’œil d’un cyclone. Bientôt, nous allons être pris à nouveau dans la tourmente, et quand cela arrivera, nous n’aurons plus le temps de nous préparer.

Quatrièmement, je dirais que le chemin qui nous est tracé est celui d’une entrée dans la vie intérieure. Il s’agit d’abord de refaire le cœur de l’humanité, de contempler les merveilles de Dieu, pour qu’elles rejaillissent sur nos communautés. C’est une invitation à l’adoration et à la contemplation. Ensuite viendra de ce feu intérieur la restauration de l’Église, puis du monde.

Ce qui nous attend, c’est une aurore, venant comme un don de Dieu. Alors soyons prêts à l’accueillir. Ouvrons nos cœurs au Christ ! Le voilà qui se tient à la porte et qui frappe.

Ce signe qui va venir n’est pas encore le grand signe que j’attends (cf l’article Un signe), qui doit entraîner le monde sur un nouveau chemin. C’est cependant un premier signe pour montrer une direction et initier une préparation.

Haut les cœurs ! L’avenir appartient au Christ notre Seigneur…

——————–

L’année (fin) 2022-2023 sera une année de grâce et de bienfaits.

Avant cela :

La guerre arrivera du Proche-Orient.
Le monde semblera vaciller.
Arrivera celui qui a été annoncé.
La paix sera miraculeusement préservée.

La vie en France sera durcie.
Les tensions monteront.
Tout chancellera, tout s’embrasera.
En une journée, nous serons sauvés.

Après cela :

La liberté retrouvée dans nos contrées
Permettra d’affronter l’immense montée
D’une mondialisation anti-humaine et non-chrétienne
Qui passera quand Dieu voudra.

Durant ce temps :

La papauté que Dieu protège,
Elle tamise pour nous sauver
La vérité du Saint-Siège,
Grâce aux deux oliviers.

Un commentaire sur “Un signe va être donné

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s