Le sel de la terre

Christ_accomplit_Alliance-672x372

« Vous êtes le sel de la terre. Mais si le sel vient à s’affadir, avec quoi le salera-t-on ? Il n’est plus bon à rien qu’à être jeté dehors, et foulé aux pieds par les gens.

Vous êtes la lumière du monde. Une ville, située sur une montagne ne peut être cachée ; et on n’allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau, mais on la met sur le chandelier, et elle éclaire tous ceux qui sont dans la maison. Que votre lumière luise ainsi devant les hommes, afin qu’ils voient vos bonnes œuvres, et qu’ils glorifient votre Père qui est dans les cieux. » Mt 5, 13-16.

C’est un évangile très connu. Mais qui a peut-être souffert ces derniers temps d’une lecture un peu trop individualiste. Il s’agissait pour les chrétiens de s’immiscer au milieu du monde comme le levain dans la pâte pour le transformer progressivement. J’ai bien peur qu’avec une telle approche l’on passe à côté de l’essentiel. Car le sel de la terre et la lumière du monde sont avant tout nos communautés chrétiennes. Nous sommes une religion de l’amour, de la relation, de la vie et du don. Et ce sont donc des lieux de vie, d’amour et de relation qui témoignent de l’Évangile. « A ceci tous connaîtront que vous êtes mes disciples, si vous avez de l’amour les uns pour les autres. » (Jn 13, 35).

Ce que le monde a besoin pour croire, c’est de découvrir des communautés où l’on vit simplement et joyeusement de l’Évangile. Lire la suite « Le sel de la terre »