Bientôt l’aurore !

Confinés, déconfinés, reconfinés… Privés de messes et de sacrements… Affaiblis par tant de mesures déstructurantes pour la société… Nous avions érigé la liberté et les droits individuels en idole… Mais il y a finalement quelque chose que nous idolâtrons plus que cela : nous avons été prêts à tout sacrifier pour la santé ! Au nom d’un petit virus, nous sommes en train d’oublier que la relation entre nous et la relation avec Dieu est plus importante que la santé. Au nom d’un petit virus, nous sommes en train de mettre notre pays au bord du chaos. Nous avons beau faire semblant et nous rassurer en nous disant que tout cela était peut-être nécessaire et que cela prendra fin, que nous sortirons du tunnel, j’ai bien peur que nous allons bientôt assister à la fin du monde tel que nous l’avons connu.

La foi chrétienne nous dit que, depuis que des anges ont renié Dieu, il y a un complot pour détruire l’humanité, pour détruire notre monde, pour détruire l’œuvre de Dieu : c’est celui des démons. Qui concrètement parmi les hommes et les femmes servent les démons ? C’est difficile à dire : certains le font très inconsciemment, d’autres beaucoup plus consciemment. Mais, en tout cas, il y a bien un complot. Et par des êtres qui ont une intelligence bien supérieure à la nôtre.

Aujourd’hui, l’on voit une sorte de nébuleuse mondialiste, qui, tel un Dragon, s’apprête à déstructurer complètement notre monde par des subterfuges très élaborés, pour réaliser son œuvre de mort, pour faire disparaître la vie authentiquement humaine et chrétienne. Pourra-t-elle être arrêtée ?

Nous l’avons dit, derrière cette nébuleuse, ce sont les démons qui sont à l’œuvre. Alors notre arme principale pour l’arrêter est la prière : il faut demander au Dieu trois fois saint, à ses anges et à ses saints, d’intervenir en notre faveur. Et ce qui attire les grâces, c’est la charité : envers Dieu, et en particulier envers le Saint-Sacrement, et envers le prochain, et en particulier envers les plus isolés.

Nous percevons très clairement que cette nébuleuse a perdu. Elle a perdu d’avance. Elle fait croire aujourd’hui qu’elle mène la danse, mais elle va se révéler bien incapable de durer. Le Seigneur là-haut s’en amuse. Nous voyons autour de nous en France qu’une forêt a poussé pendant que l’arbre finissait de tomber, et que la forêt va bientôt apparaître dans toute sa beauté. Il y a en France un sceau d’unité qui l’empêchera toujours de sombrer dans le chaos, même quand tout peut sembler s’effondrer. Dieu l’a voulu ainsi. Et ce que nous voyons en France est vrai pour le monde entier.

Le rejet du Conseil d’État de la célébration publique de la messe durant ce confinement va marquer le dernier moment de la nuit avant les premières lueurs de l’aurore. Il faut manifester son désaccord, et œuvrer pour que le plus de personnes possibles puissent assister à la messe et communier. Il faut affirmer son amour du Pain de Vie. Et Dieu agira…

Dieu agira. Ce sera comme l’avancée d’un fou dans une partie d’échec… La folie de Dieu frappera de stupeur les intelligents selon le monde qui se trouveront bien idiots. Et la sagesse de Dieu sera rendue manifeste chez les simples.

Le Dragon de la nébuleuse mondialiste s’effondrera. Le virus ne durera pas. Les privations de liberté que nous subissons aujourd’hui passeront. Et notre époque paraîtra bien saugrenue dans l’avenir.

Dieu aime les choses simples. Dieu aime la vie enracinée. Dieu aime la vie des familles. Dieu aime les pauvres. Et Dieu aime que l’on se tourne vers Lui et vers les anges.

Dieu aime les Gilets Jaunes. Et il aime tous ceux qui crient aujourd’hui vers Lui, de mille manières, assoiffés de justice contre cette Tour de Babel qui cherche à se dresser dans les Cieux. Cette Tour vacillera. Aux États-Unis par exemple, Donald Trump semble être un vrai fléau contre cette Tour. C’est pour cela qu’il n’est guère aimé dans nos médias et que l’on salit son image. C’est pour cela que l’on a voulu par tous les moyens qu’il perde les élections. Il ne faut pas être dupe. Joe Biden, lui, comme notre cher président Emmanuel Macron, ne sont que des marionnettes au service de cette Tour. Elle sombrera. Car elle est bâtie sur le sable. Elle ne connaît pas l’amour. Elle ne connaît pas Dieu. Dieu enverra ses anges, et elle sera réduite en cendres.

Et, quand elle ne sera plus là, nous verrons l’éclat de la Jérusalem céleste, le pays ruisselant de lait et de miel que Dieu a prévu pour nous. Il y aura, avant l’achèvement de toute chose, la manifestation dans notre monde du projet de Dieu sur sa création : un monde de paix et de justice, un monde de vie et d’amour, sur tous les continents. Dieu le donnera dans sa bienveillance. Ce sera le monde de Jésus-Christ. Nous ne le bâtirons pas par nos propres forces, mais cela nous sera donné d’en-haut. C’est notre espérance.

Et bientôt, l’aurore va venir… Une aurore progressive, sur des décennies, chassant par la puissance de la Croix les serviteurs des ténèbres, et instaurant sur Terre la Civilisation de l’Amour, le Règne de Sacré-Cœur de Jésus, le Règne du Cœur Immaculé de Marie, le Règne du Cœur Glorieux de Joseph. Ce ne sera pas la fin de toute douleur : mais ce sera un renouveau de civilisation, dans un monde finalement chrétien.

C’est là notre avenir. Cela peut paraître bien loin de nos préoccupations et de celles de notre clergé. Mais Joseph Ratzinger, le futur Benoît XVI, a dit un jour, à quelque chose près, que quand les gens d’Église se seront enfermés dans la mondanité, alors Dieu ira chercher des personnes dans les hôpitaux psychiatriques, et, par la puissance de sa Croix, il en fera les saints que le monde attend qui renouvelleront l’Église et le monde. C’est ce que nous attendons.

Alors je vous le dis, après la folie du Covid, place à la folie de l’Amour, à la folie de Dieu, à la folie des petits apôtres de l’Amour. Aujourd’hui, il pleut sur le monde. Mais, bientôt, les anges vont écarter les nuages, et c’est dans la joie que nous pourrons cheminer vers le Soleil levant qui est le Christ notre Seigneur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s